Premières vendanges pour 2017 !

vendanges-tardives-2016-2017-02Alors que la saison se prête volontiers à chausser les skis ou sortir la luge, nous voici de retour en mode « vendanges »…2017 !

vendanges-tardives-2016-2017-96La récolte de notre cuvée liquoreuse « Cléopâtre » a effectivement affronté les frimas de l’hiver pour se métamorphoser en véritable « grain d’or ». Un automne froid et précoce suivi d’un bel hiver rigoureux a provoqué une maturité languissante et tardive des baies. Il aura fallu d’ailleurs repousser la date des vendanges jusqu’aux premiers jours de la nouvelle année.

vendanges-tardives-2016-2017-04Ainsi, les précieuses grappes de Marsanne et de Pinot Gris sont finalement tombées le 18 janvier sous les derniers coups de sécateur de ce millésime 2016 qui s’annonce tout à fait remarquable.

vendanges-tardives-2016-2017-104vendanges-tardives-2016-2017-91Aussi, la tenue vestimentaire des vendangeurs s’est logiquement adaptée aux conditions sibériennes de ces derniers jours : gants, bonnets et vestes de ski auront juste suffi à rivaliser avec les -11° C du petit matin. Mais quel plaisir de cueillir ces grappes littéralement confites par les assauts cumulés du froid, du soleil et du vent. Promesse d’un nectar qui conjuguera les effets des vendanges passerillées et botrytisées avec ceux des fameux icewines.

Il faudra de longues heures à Vincent pour presser les baies congelées qui libèreront doucement le précieux liquide. La première pressée donnera 195 degrés Oechsle, la seconde 180 puis la troisième 160. Après 24 heures de pressurage, le jus s’écoule encore doucement au fur et à mesure que les raisins retrouvent une température plus clémente. Alors patience, cette incroyable aventure vient seulement de commencer et le résultat final s’annonce d’ores et déjà exceptionnel…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :